Changez votre monde, avec les logiciels libres

Demande d’information sur la non obtention du visa

Cher M. LE CONSUL GÉNÉRAL

Je me nomme Mamadou Diagne, Alias Genova, je suis un artiste numérique qui travaille avec le logiciel 3D Blender ; cette année je me suis rendu à trois reprise dans vos bureaux pour l’obtention d’un visa pour la France,  j’ai eu  un oui et deux non.

Je viens vers vous, par cette missive, solliciter auprès de votre haute bienveillance, quelque réponse sur les raison de ces deux refus de visa qui ont eu  lieu le 20 octobre 2010 et le 15 novembre 2010.

Conformément à vos lois en vigueur,  je me suis toujours présenté avec les informations demandées et photocopie des originaux.

Pour ce qui est de mes voyages,  j’ai toujours eu des partenaires fiables qui s’occupent des billets d’avion, des réservations d’hôtels et de tout autres frais.
Je peux citer comme partenaire l’IFN (Institut de la Francophonie Numérique) et tout dernièrement l’École européenne supérieure de l’image (Angoulême & Poitiers). Ces partenaires qui comme moi croit en un nouveau monde où on n’aide pas les gens en leur donnant seulement de l’argent mais en leur permettant d’apprendre des autres et de construire leur avenir eux même.

Ces voyages sont très importants pour mon travail mais aussi pour mes activités ici à Dakar, qui tourne autour des logiciels libres. En effet pour mon second dépôt je devais aller à la ‘‘Blender Conference’’ qui s’est déroulé à Amsterdam en passant par Paris une occasion pour moi d’apprendre, mais aussi de partager avec des membres de ma communauté et pour mon troisième voyage je devais dispenser une Master classe toujours sur Blender à l’EESI ce qui est bien pour mon cahier professionnel.
Comme vous le savez aujourd’hui nous vivons à l’ère du numérique, il est vrai qu’il y a des frontières et des pays mais avec l’avènement de l’internet, ces barrières n’existent plus et le partenariat nord-sud qui a toujours existé commence à changer de politique ; mais pour que ces changements se fassent il faut qu’il ait des sénégalais qui habitent et vivent sur le continent africain, qui peuvent eux mêmes répondre aux questions et problèmes de leur quotidien et futur. Mais pour que cela marche, nous avons besoin d’aller apprendre, gagner en expérience et expertise en participant à des conférences, forum et autres. Pour venir partager ou utiliser ce savoir mais aussi il faut que vous puissiez apprendre de nous.

Monsieur j’espère que vous donnerez  une suite à ma demande  d’information sur la non obtention du visa, et que je pourrais vous considérer comme un partenaire dans mes futurs voyages ou projets.

Dans l’attente d’une réponse, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de ma très haute considération.

2 Responses Subscribe to comments


  1. MaLaGueuneuDof

    Pour espérer avoir un réponse positive, je te conseil de:
    - Faire preuve de plus d’humilité dans tes courriers, on a l’impression que tu ne sais t’exprimer qu’à le première personne du singulier
    - Ecrire sans faute d’orthographe
    - utiliser les procédures de recours prévues à cet effet au lieu de passer sur le web

    Voila jeune homme…sinon bon courage pour la suite car tes initiatives sont (tout de même) remarquables

    MaLaGueuneuDof aka « the fucking geek »

    nov 19, 2010 @ 14 h 35 min


  2. admin

    Merci pour les conseils
    J’ai eut une réponse aujourd’hui même du Consul adjoint Responsable du service des visas.
    Cordialement

    nov 19, 2010 @ 21 h 46 min

Répondre